Plusieurs expériences nourrissent ce travail d’écriture : des études au long cours (en Philosophie, en Etudes théâtrales, en Etudes italiennes), la fréquentation assidue en tant que comédienne et en tant que spectatrice des théâtres (j’ai été ainsi ouvreuse à la Comédie-Française pendant huit ans, ai participé au spectacle « Embouteillage » sous la Grande Halle de la Villette en décembre 2002), la lecture des poètes (Francis Ponge, Henri Michaux, Alda Merini, Maria Zambrano, Lydie Dattas, Philippe Jacottet, Christian Bobin, entre autres), des voyages (Venise et l’Italie tout particulièrement mais aussi la Chine), un long parcours en psychanalyse.

Vous y trouverez des textes poétiques (en vers, en prose) mais aussi deux textes « réflexifs » (et non théoriques) au sens où ils se sont imposés à moi comme des mises au point sur deux grandes questions qui me tenaient à cœur sans lesquelles il n’était plus possible d’avancer.

Le tout, très modeste, ne cherche pas nécessairement à plaire mais plutôt à exister.